Centre de Recherche en Ethnomusicologie

Geerewol - Musique, danse et lien social chez les Peuls nomades wodaabe du Niger

Geerewol - Musique, danse et lien social chez les Peuls nomades wodaabe du Niger

Couv Geerewol Loncke
Couv Geerewol Loncke

Couv Geerewol Loncke

Par Sandrine Loncke

Société d'ethnologie (Collection Hommes et Musiques), Septembre 2015. 416 p. 26€. Avec DVD-ROM encarté, incluant le film documentaire La danse des Wodaabe (Loncke 2010, 90').

 

Pour plus d'informations sur le livre et ses suppléments multimédias

 

Quatrième de couverture — Au cœur du Sahel nigérien, loin de toute voie d’accès, des milliers de Peuls nomades wodaabe se réunissent chaque année pour un vaste rassemblement cérémoniel, dont le rituel central est appelé geerewol. Sept jours et sept nuits durant, suivant le cycle du soleil et sous l’étroit contrôle des anciens, deux fractions de lignages différents se livrent une guerre dont les seules armes sont le chant et la danse. L’enjeu de cette guerre, son but officiel : le vol des femmes. Son ultime finalité : se séparer dans la paix.

Privilégiant une écriture qui restitue à la fois les dialogues et le cheminement de l’enquête à la manière d’une intrigue policière, ce livre est le récit vivant de la façon dont s’élabore une recherche de terrain en ethnomusicologie. Centrée sur le chant et la danse, l’enquête nous conduit peu à peu au cœur des représentations culturelles et des conceptions esthétiques de cette société ouest-africaine d’éleveurs nomades. Chemin faisant, on y découvre un système d’initiation et de représentation du monde qui fut sans doute caractéristique de l’ensemble du monde peul avant son islamisation.
Au-delà d’une simple monographie sur les cérémonies inter-lignagères des Peuls Wodaabe, cette étude soulève également des interrogations anthropologiques fondamentales : quelles dynamiques gouvernent au sein des sociétés humaines l’émergence d’identités et de différences stylistiques ? Comment la musique et la danse sont-elles l’expression esthétique de différentes manières d’être ensemble ? Pourquoi le rituel et la performance artistique collective sont-ils des espaces privilégiés pour faire société ? 
Le livre est accompagné d’un dvd-rom comprenant un important corpus de documents sonores et audiovisuels, ainsi que le film documentaire plusieurs fois primé La danse des Wodaabe.

 

Abstract  In the heart of the Nigerien Sahel, far away from any road access, thousands of Fulbe Wodaabe nomads gather every year for a vast ceremony which revolves around a main ritual named Geerewol. For seven full days and nights, following the solar cycle and under the strict control of their elders, two sub-lineages are opposed in a war with singing and dancing as sole weapons. Stealing women is at stake — the official challenge, but parting in peace is the ultimate purpose. 
Through engaging dialogues and the account of the inquiry process just as a detective story would do, this book is a vivid account of the way fieldwork research is conducted in ethnomusicology. By focusing on singing and dancing, the investigation gradually leads the reader to the heart of cultural representations and aesthetic perceptions of this West African nomadic herders’ society. Along the way, an initiation process and a belief system that may have been proper to the whole Fulani world in preIslamic times are progressively disclosed. 
Beyond a simple monography about Fulbe Wodaabe interlineage ceremonies, this study also explores several fundamental anthropological issues — for instance, which dynamics underlie the creation of both stylistic identities and variations among human societies? How do music and dance express and experience different sensitive ways of being together? Why ritual and artistic performance is an ideal space “to make society” ?
The book is accompanied by a dvd-rom which contains fifty annotated music recordings, nine short videos featuring dance and ritual sequences, and the award-winning documentary feature film by the same author 
La danse des Wodaabe (2010).

 

 

Logo CNRS

Agenda

Le 24/04/2017
Journée d'études du CREM, lundi 24 avril Regarder le corps en mouvement Organisée par Laura Fléty (programme à venir) [Lire la suite]
Le 15/05/2017
seminaire-du-crem-du-lundi-15-mai-avec-myriam-kolar-de-14h-a-16h-maeCirculation et recomposition des répertoires dans la musique classique de l'Inde du Nord : l'exemple du chant khyāl Ingrid Le Gargasson Séminaire du CREM du lundi 15 mai, de 14h à 16h, à la MAE (Université Paris Ouest Nanterre)   Le khyāl est actuellement le principal genre de la musique... [Lire la suite]
Le 29/05/2017
Musique et handicap ou l’expérience de l’OMNI à la Maison des Métallos : retour sur images (titre provisoire) [Lire la suite]
Le 12/06/2017
Les puits chantants d'Arabie orientale: la pratique du Zamat au Sultanat d'Oman Séminaire du CREM du lundi 12 juin, avec Maho Sebiane (résumé à venir)     [Lire la suite]

Publications récentes

Par Sandrine Loncke Société d'ethnologie (Collection Hommes et Mu...
Par Eckehard Pistrick. Ashgate, SOAS Musicology Series, Farnham, Septembre...
Enregistrements  (1991-2010): Dana Rappoport, Joséphine Simonnot, S...