Centre de Recherche en Ethnomusicologie

L'histoire culturelle du cri : le langage des émotions et la technologie de la voix haute, par Ana Lidia Domínguez Ruiz, Séminaire du CREM du lundi 29 mai, MAE, 14h-16h

L'histoire culturelle du cri : le langage des émotions et la technologie de la voix haute, par Ana Lidia Domínguez Ruiz, Séminaire du CREM du lundi 29 mai, MAE, 14h-16h

L'histoire culturelle du cri : le langage des émotions et la technologie de la voix haute

Séminaire du CREM, lundi 29 mai de 14h à 16h, à la MAE (Université Paris Nanterre), salle 308

Ana Lidia Domínguez Ruiz

 

PLANIDERAS tumba del caballero sancho saiz de carrillo
PLANIDERAS tumba del caballero sancho saiz de carrillo

PLANIDERAS tumba del caballero sancho saiz de carrillo

Le cri est la première émission vocale de l'être humain et l'unique expression possible pendant les premiers jours de vie, il émerge de l'incontinence des sensations telles que la douleur, la colère ou la faim ; dans la troisieme semaine apparaît le cri délibéré, par lequel l'enfant mobilise les personnes autour de lui pour satisfaire ses besoins. Le cri réactif et le cri intentionel sont les deux lignes de recherche de ce travail documentaire conduit à la manière d'une histoire culturelle, dont l'objectif est d'analyser la diversité des pratiques du cri de l'être humain et pas seulement de l'enfant, en se fondant sur les perspectives énérgetique et technologique de la voix haute. D'une part, le cri est étroitement lié au langage des émotions et appartient au domaine des facultés sensibles dans la mesure où un geste sonore est parfois plus efficace que n'importe quel mot pour s'exprimer. D'autre part, cette recherche propose de concevoir le cri comme une technologie, c'est-à-dire qu'il implique un savoir-faire précis qui combine la connaissance du système phonateur et les techniques vocales pour ajouter de la puissance à la voix, le principe physique de propagation des ondes, les qualités acoustiques de l'espace et la création de codes sonores pour satisfaire de nombreux besoins. La vocation de ce travail est de mettre en évidence la complexité de l'expérience humaine, le rôle de la vie affective dans le contrôle des énergies sociales et l'inventivité de l'être humain pour diversifier une ressource apparemment insignifiante.

 

Ana Lidia Domínguez Ruiz est enseignante-chercheuse à l'Universidad Pedagógica Nacional de México et chercheur accueillie au CREM.

Logo CNRS

Agenda