Centre de Recherche en Ethnomusicologie

(Méta-)Communications musicales dans le rituel bwete. Ou comment le rapport à la variation informe sur les relations interethniques (Gabon) - Magali De Ruyter

(Méta-)Communications musicales dans le rituel bwete. Ou comment le rapport à la variation informe sur les relations interethniques (Gabon) - Magali De Ruyter

Mogonji feminin
Mogonji feminin

Mogonji feminin
Séminaire du CREM du 30 janvier 2017

De 14h à 16h, salle 308, MAE - Nanterre 

(Méta-)Communications musicales dans le rituel bwete. Ou comment le rapport à la variation informe sur les relations interethniques (Gabon)

Magali De Ruyter (Post-doctorante au CREM)

Dans les monts du Chaillu au centre sud du Gabon, les Pygmées Babongo sont initiés aux rituels de leurs voisins Mitsogo et Masangu, rituels dont ils exécutent ensemble les cérémonies. M’inspirant des approches relationnelle de Gregory Bateson (1972) et Steven Feld (2005) ainsi que cognitive de Dan Sperber (1996) sur la communication, je souhaite montrer que (1) différentes manières de communiquer la musique peuvent être dégagées au sein du rituel bwete d’initiation masculine, (2) ces communications musicales sont directement liées à ce que je nomme des « régimes de plasticité du changement musical », et (3) ces différents régimes méta-communiquent sur la relation Pygmées/non-Pygmées. Je m’attarderai sur la circulation de ce qu'il convient de nommer des « chants pérégrins », pour aborder succinctement les questions relatives à la création, l'interprétation et l’autorité musicales.

Cette intervention s’appuie sur mon travail de thèse, soutenu à Nanterre au mois de janvier 2016. Deux autres des apports de ma thèse – (1) la proposition d’une expression analytique, le « pays babongo », soulignant en termes géographiques le rôle central des Babongo dans la reproduction d’une société pluriethnique malgré leur statut de cadets sociaux ; (2) la démonstration de l’absence de formules tambourinées distinctives des répertoires musicaux, formules largement répandues ailleurs en Afrique centrale (voir les travaux de Simha Arom et de son équipe) - viendront éclairer chacun à leur manière l’analyse de la communication musicale.

Logo CNRS

Agenda